L’imposture du nouveau né des Jeunes Pops’

19 Mar

La dernière création de Lancar et sa bande de joyeux lurons est en ligne depuis le 12 janvier déjà. L’observatoire des Mensonges de la Gauche n’est qu’un leurre pour faire croire que les jeunes de l’UMP réfléchissent. Analyse…

En surfant sur la vague web, je me retrouve sur une plate-forme aux couleurs de la gauche mais au logo de l’UMP. Étrange identité visuelle que celle de ce site tout de rouge et de rose vêtu.

Tout y est dans le graphisme très bien conçu. Le mégaphone, objet indispensable des manifestants et autres militants politiques en lutte est placé en début de bandeau, comme une introduction au titre OMG*. S’en suit les deux logos du Parti communiste et du Parti socialiste. Rappelons que la faucille et le marteau sont utilisés depuis 1917. A l’époque ils se rattachaient à la RSRF (République socialiste fédérative soviétique) de l’ex-URSS qui avait dès le début choisi de placer les deux outils sur son drapeau ainsi que sur son blason. Le poing et la rose sont adoptés par le Parti socialiste plus tard, en 1970 pour marquer une rupture avec la SFIO. On remarque également la reprise exacte de la typologie russe avec les mots désinformation, mensonges, passéisme…

Pour le reste, ce site internet est une belle réussite graphique. Clair et pratique il utilise du Flash pour créer un dynamisme qui laisse penser que le site est extrêmement professionnel. Des couleurs, des parties bien définies, un raisonnement chronologique, bref, les jeunes pops’ ont mis le paquet !

Et le contenu ?

L’objet du site internet est donc d’observer (et de descendre) les arguments de la gauche face à tous les sujets possibles et imaginables. Rien n’est laissé sur le bord du trottoir, tout y est. De la laïcité au chômage en passant par le dernier sondage publié par le Parisien annonçant Marine Le Pen en tête des élections de 2012. Le site se veut exhaustif dans le traitement des mensonges de la gauche, mais est-il vraiment pertinent dans ses analyses ?

Prenons l’exemple du dernier article posté sur le site : De l’origine de la lepénisation des esprits.

Toujours dans un soucis de clarté, les articles sont systématiquement organisés de la même façon. Énoncé d’un argument de la gauche en haut de page – contre argument des jeunes pops’. Comment répondent-ils à cet argument ?
En commençant tout d’abord par rappeler les enjeux du débat (les résultats publiés par le Parisien), très bien c’est déjà ça de juste. Ensuite on se rend compte que ce n’est qu’une accumulation d’idées populistes sans réelle analyse. Quelques exemples censés observer et discréditer les mensonges de la gauche à propos de la montée de Marine Le Pen.

« Ce sondage n’est qu’un sondage, les favoris des sondeurs ne sont pas les favoris des Français »

« Que faire ? Relativiser l’importance de ce sondage et garder son sang froid est primordial. Mais il faut surtout continuer à travailler et à répondre aux attentes des Français »

« Les socialistes accusant Nicolas Sarkozy de tous les maux du monde feraient mieux de se demander quel est l’impact de l’image désastreuse qu’ils renvoient de la politique depuis 2001 et leurs magouilles électorales à répétition »

« Le FN est non seulement un parti contestataire, mais aussi un parti incapable de gouverner »

Bon après cela, j’avoue que les bras m’en tombent. Que dire sur la pertinence des informations dévoilées par les jeunes pops. Incapable de créer un réel contenu analytique sur les dires de leurs opposants, ils se contentent de commenter à coup de banalités et d’avancer des arguments déjà bien encrés chez tous ceux qui s’intéressent un minimum à la politique française.

Un cache misère

L’image transmise par les jeunes de l’UMP est décidément non contractuelle. C’est comme nous servir des pâtes au beurre dans une assiette en porcelaine fine. L’emballage y est mais le contenu est périmé depuis un moment déjà – dommage. Alors quelles étaient réellement les intentions de Benjamin Lancar lors du lancement du site ? Dans une interview accordée à StreetPress le président des jeunes populaires n’hésite pas à déclarer : « « Ça fait 4 mois qu’on forme nos militants à créer des comptes Facebook, des comptes Twitter, des blogs. Le but n’est pas un buzz tout de suite mais de se donner le temps pour que ça marche. » Autrement dit pour que la réélection de Nicolas Sarkozy marche.

Espérons que les gens s’intéressent plus au cadeau qu’au beau papier doré qu’il y a autour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :