« L’antisémite », la production de trop pour Dieudonné

10 Avr

Le célèbre humoriste Dieudonné sort son premier film intitulé « L’antisémite ». L’occasion de faire oublier ses propos douteux ? Vu le titre, pas du tout. Après visionnage du long-métrage, les mots me manquent. Pour l’auteur, c’est plutôt l’occasion de faire un pas de plus dans les méandres de la sur-provocation.

Dieudo et le « PD ». (image du film)

« Sorti » le 23 mars, le film n’est heureusement pas diffusé en salle. Il reste disponible sur les sites de téléchargement et sur le site internet de l’humoriste. Il fait déjà jaser puisque la Licra demande l’interdiction de la production franco-irannienne. La ligue contre la racisme et l’antisémitisme déclare : « Le film que nous avons pu visionner est un film dangereux », qui « fait l’apologie de la Shoah » et « parfois vise à la contester. »

En effet le film est plus que choquant et j’avoue n’avoir pu le regarder en entier, exaspérée par les propos racistes, homophobes et antisémites tenus par Dieudonné M’Bala M’Bala, jouant son propre rôle. Le film débute par une courte « vidéo explicative. » Une parodie d’Auschwitz en somme. Un juif tend la main à travers un grillage. Un militaire américain lui donne des chips. Les images se succèdent jusqu’à ce que l’auteur tente une explication de la technique des chambres à gaz, décrite par une petite voix enjouée, digne des foires américaines des années 70.

Le scénario s’annonce débordant d’humour et de dérision. La suite n’est pas moins pitoyable. Le film donne la parole à Dieudonné, pestiféré, antisémite assumé arborant la tenue nazie juste avant de se rendre à un bal costumé. Les scènes se succèdent, les grossièretés également.

« L’homosexuel est insupportable. Il faudrait les exterminer »

Si les récents articles publiés dans les médias français ne parlent que de l’action en justice intentée par la Licra, aucun journaliste ne semble avoir pris le temps de regarder le film. Comme je les comprends ! J’ai moi même perdu plus d’une heure pour visionner la démonstration de narcissisme de Dieudo, au plus haut niveau d’idiotie jamais osée. Du début à la fin, le trop long-métrage met en scène le mépris de tous, la haine de l’autre, l’homophobie, les violences faites aux femmes. Celui qui débordait depuis bien des années a franchi la limite du correct pour s’aventurer dans le détestable.

Dieudonné tente de soigner son antisémitisme
auprès d’un psy juif.
(image du film)

« Toujours à pleurnicher, à faire ta juive. »

Le film se termine en apogée. Dieudonné, sur scène, devant une foule en liesse chante la chanson « Chaud Ananas ». Je vous laisse faire le rapprochement… La misérable production, sortie juste avant l’élection présidentielle, devrait avoir le mérite d’en faire réfléchir plus d’un sur l’état de notre société et sur les dérives qu’elle semble tolérer. Pour certains, le débat se focalise sur le fait de pouvoir rire de tout. Une fois encore, l’acteur se cache derrière la liberté d’expression, maintes en maintes fois manipulée afin de légitimer des propos honteux. Monsieur Dieudonné, les  propos racistes, homophobes, antisémites et sexistes sont punis par la loi depuis 1881. Et plus que tout, la loi interdit les déclarations qui justifient ou relativisent les crimes contre l’humanité. L’humoriste raté a le mérite de prouver chaque jour un peu plus l’inefficacité et l’inapplication de ces mesures. Il ne reste à la justice qu’à faire son travail.

ps : on me reprochera peut-être mon manque « d’éducation humoristique ». Je répondrai à ceux qui soutiennent ce genre d’individu qu’ils manquent d’éducation, tout court.

Publicités

3 Réponses to “« L’antisémite », la production de trop pour Dieudonné”

  1. Sacha 22/02/2013 à 22:11 #

    Tu manques d’éducation humoristique.

  2. AKH 21/11/2014 à 13:47 #

    Puisqu’il faut faire un procès à Dieudonné M’bala M’bala à chaque fois qu’il fait un spectacle ou une vidéo sur Youtube, on pourrait faire quelques procès à Michel Leeb alors pour ce sketch (https://www.youtube.com/watch?v=8DT8SK34fRA) et je pourrais vous en sortir d’autres.
    Etant quelqu’un de jeune (22ans et d’origine arménienne) et de bien éduqué et respectant les gens que je rencontre dans ma vie, je ris des sketchs de Dieudonné! et oui, monsieur le faux journaliste qui n’aime pas la grossièreté, vous pouvez toujours vous rabattre sur du ARTHUR (il fait des très bons spectacles paraît-il ahah), du DECHAVANNE, qui font de tès belles des blagues de vestiaires

  3. De Gaulle 26/07/2015 à 10:03 #

    Fuck the new world order ! Jamais soumis! Réveillez vous les moutons!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :