Pourquoi les anti-mariage homo devraient écouter le rappeur Macklemore

26 Mar

« Attendre du Hip Hop qu’il souffle un vent nouveau serait comme d’attendre devant les Pyrénées qu’elles se retournent » écrivait un blogueur culture dans un article à propos du nouveau chouchou du hip-hop US.

On a si peu l’habitude d’entendre un rappeur américain aller à l’encontre des clichés véhiculés par son milieu. C’est carrément agréable, surtout quand cela vient d’une des figures montantes du hip-hop américain. Macklemore, le blond aux yeux bleus originaire d’Irlande, n’en finit plus d’étonner. Moi la première.

Macklemore est né à Seattle. (DR)

Macklemore est né à Seattle. (DR)

Artiste bourré de talent, il le met au profit de certaines causes, dont l’égalité entre les homosexuels et les hétérosexuels.

Le rap, de manière générale, est loin d’être tendre avec la cause homosexuelle. Qu’ils soient Américains ou Français, les artistes musicaux sont souvent en tête de cortège lorsqu’il s’agit de pointer du doigts les homos ou d’employer les mots « PD », « tafioles » ou autre « pédales ».

« Yo stop it »

Souvenez-vous, le groupe de rap français Sexion d’Assaut, écouté par des millions d’adolescents chantait à ses débuts en 2010 : « Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique ». Des associations LGBT étaient évidemment montées au créneau via les médias. Devant l’ampleur qu’avait pris l’affaire, le groupe avait fini par présenter des excuses et affirmer avoir changé.

Du côté US, c’est peu ou prou la même chose. Sauf que depuis quelques temps, certaines voix s’élèvent pour dire stop. Kanye West, pointure du hip-hop américain a emboité le pas en déclarant sur MTV : « Dans le Hip Hop, tout le monde parle d’ouverture d’esprit et de faire tomber les barrières, pourtant tous les rappeurs crachent sur les homos. C’est pour ça que je veux m’exprimer à la télé et dire à tous ces rappeurs : ‘Yo stop it !' »

« Évidemment que je suis pour »

Macklemore, rappeur au style décalé, semble s’être déjà demandé s’il était homo. C’est en fait son oncle qui est homosexuel. C’est comme ça qu’il explique son ouverture d’esprit. L’un des titres de son dernier album, intitulé « Same Love » (découvrir les paroles en Français) aborde de manière plutôt pertinente cette question.

« Pour ceux qui aiment les gens du même sexe qu’eux
J’avais les caractéristiques
Les conservateurs de droite croient que c’est une décision
Et que tu peux guérir grâce à quelques médicaments et à la religion
L’Amérique, la brave, craint toujours ce qu’elle ne comprend pas
Et oublie que Dieu aime tous ses enfants
Mais nous paraphrasons un livre écrit il y a 3500 ans
Les droits fondamentaux, c’est pour tout le monde, il n’y a aucune différence !
Vis et sois toi-même
À l’église, ils m’ont enseigné quelque chose d’autre
Lorsque tu prêche la haine, ces mots ne sont pas consacrés. »

Découvrir le très bon album de Micklemore et Ryan Lewis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :